RENCONTRE AVEC HEINZ STEFAN HERZKA

Heinz Stefan HERZKA donateur avec son épouse Verena NIL de l’exceptionnelle collection d’instruments de musique qui constitue aujourd’hui le fonds HERZKA NIL exposé depuis 2013 au Musée de la musique à Céret.

Extrait de « Stefan raconte », enquête filmée de P. Sicard, réalisée à Céret (66) en avril 2007.
Dans cette vidéo Stefan Herzka raconte sa découverte du hautbois et des traditions populaires liées à cet instrument au cours de ses nombreux voyages.

Heinz Stephan Herzka, neuropsychiatre suisse de renommée internationale, découvre le hautbois, par hasard, au cours d’un voyage professionnel en Grèce. Sa passion pour l’instrument ne l’a jamais abandonné, le poussant à explorer toujours plus avant sa quête de nouveaux instruments mais aussi de nouveaux musiciens ou facteurs d’instruments. Le hasard et la nécessité, en somme… Mais ce qui différencie Heinz Stephan Herzka d’un collectionneur ordinaire, c’est un goût plus affirmé pour la musique des hautbois que pour les instruments eux-mêmes. Sa collection est entièrement constituée d’instruments en état de jeu, c’est-à-dire anchés ! Car, plus que l’objet, ce qu’il recherche est ce moment rare de la rencontre, en situation, avec les musiciens et leur public. Quête de l’émotion, quête aussi de la face souvent cachée du hautbois, tendre, sensuelle, envoûtante, bouleversante. Au-delà de sa propre histoire, qui peut expliquer par bien des aspects cet attrait immodéré pour le hautbois, Heinz Stephan Herzka se sent avec l’instrument l’affinité de celui qui, comme le joueur de hautbois, « s’occupe des émotions, les provoque et les manipule ».
Introduction à Heinz Stefan Herzka « Auteur d’une collection unique de hautbois du monde : Heinz Stefan Herzka », par CHARLES-DOMINIQUE et Pierre LAURENCE (eds.), Les hautbois populaires. Anches doubles, Enjeux multiples, Parthenay, FAMDT, pp. 270-283.

1d50e27d219a9021dd3b2e35e1d152cfTTTTTTTT