Rencontre avec Stefan Herzka

Heinz Stefan Herzka (1935-2021) est né à Vienne en Autriche. Il fut pédopsychiatre, pédiatre et enseignant à l’université de Zurich en Suisse, pays où sa famille se réfugia en 1938 pour fuir le nazisme. Son épouse, Verena Nil, originaire du canton de Berne est thérapeute de mouvement.
Au cours d’un voyage professionnel à Thessalonique en Grèce, Stefan entendit pour la première fois le son du hautbois et se passionna pour cet instrument. Pendant plus de 40 ans, le couple n’eut de cesse de parcourir le monde en suivant les grandes routes d’échange culturel à la rencontre de musiciens, de facteurs, tout en collectant des centaines d’instruments de musique. Chaque instrument fut replacé dans son contexte culturel grâce à l’abondant environnement documentaire (livres, disques, photographies) et aux objets (statues, tissus, bijoux, objets artisanaux, peintures) ramenés de leurs périples. L’ensemble constitue l’intérêt essentiel de la collection Herzka Nil.

Cette collection a fait l’objet d’une donation à la ville de Céret en 2010. Elle est aujourd’hui gérée par le Centre Internacional de Música Popular qui l’expose et la met en scène au Musée de la musique de Céret.

Lors de la donation, Stefan Herzka a prononcé ces mots très forts :

La collection Heinz Stefan HERZKA et Verena NIL a été donnée au Centre Internacional de Música Popular et à la ville de Céret par gratitude envers les femmes et les hommes du sud de la France qui ont courageusement aidé les persécutés du nazisme et les réfugiés venus par les portes des Pyrénées, et par admiration pour ceux qui ont soutenu en Pays catalan la liberté culturelle pendant la période de la dictature en Espagne”.