HOMMAGE À DÉODAT DE SÉVERAC

La Cobla Rossellonesa en répétition au château d'Aubiry, Céret. Crédits photos : Jean-Luc Respaut

EL CANT DEL VALLESPIR

2021 marque le centenaire de la disparition du musicien Déodat de Séverac qui mourut à Céret, sa ville d’adoption, le 24 mars 1921.

A cette occasion, la ville de Céret et le Centre Internacional de Música Popular ont proposé une programmation spéciale les vendredi 2 et samedi 3 juillet autour de la figure de cet illustre artiste.

Vendredi 2 juillet à 21h, place Picasso à Céret, la Cobla Rossellonesa, une création du CIMP, a interprété des œuvres inédites de Déodat de Séverac adaptées pour cet ensemble. La cobla roussillonnaise, composée de 6 musiciens, était jusque dans les années quarante l’orchestre traditionnel des Pyrénées-Orientales. Ce concert permet donc de faire revivre un ensemble aujourd’hui disparu et de faire réentendre le répertoire de l’époque.

Le samedi 3 juillet a eu lieu le vernissage de l’exposition « Déodat de Séverac, Inspirations catalanes« , au Musée de la musique à Céret, exposition temporaire visible jusqu’au 24 décembre 2021.
Puis, la cobla Mil.lenaria a proposé place Picasso un concert gratuit de sardanes du début du XIXe siècle intitulé Musiques du temps de Déodat de Séverac. La sardana « En Déodat de Ceret », spécialement composée par Frédéric Guisset, en hommage à Déodat de Séverac, a été jouée pour l’occasion.

En soirée, François-Michel Rignol, accompagné du violoncelliste Daniel Brun, ont donné un concert magnifique des oeuvres de Déodat de Séverac dont plusieurs inédites.

La Cobla Rossellonesa

Hélène de Sparte

En Déodat de Ceret

a9bc19d5f1a097e5072891569a9b96f5333