Déodat de Séverac (1872-1921)

Déodat de Séverac fut considéré au début du XX° siècle comme l’un des trois compositeurs français les plus marquants de la jeune école impressionniste aux côtés de Debussy et Ravel.

Élève favori de Vincent D’Indy et de Charles Bordes à la Schola Cantorum, il était admiré par les plus grands musiciens de son époque, notamment Albéniz, Gabriel Fauré, Claude Debussy, ses oeuvres pour piano ont été jouées en France et à l’étranger par les plus grands interprètes de son temps, Blanche Selva, Ricardo Viñes et Alfred Cortot. Musicien régionaliste, comme D’Indy et Canteloube, Dvorak et Bartok, Séverac défendit toute sa vie les musiques populaires du Languedoc et du Roussillon.

Il a passé les dix dernières années de sa vie à Céret où il s’attacha à promouvoir les musiques et instruments traditionnels catalans qu’il découvrit et admira passionnément. Parallèlement à la musique, Séverac, fils de peintre et aquarelliste de talent, est considéré comme l’un des pionniers du Musée d’Art Moderne de Céret, ayant favorisé l’accueil de ses amis plasticiens de Montmartre, comme Picasso, Braque et Manolo.

V. Berthier de Lioncourt

MúSIC constitue un corpus relatif à Déodat de Séverac. Ouvrages, documents sonores, partitions et documents d’archives composent ce corpus régulièrement enrichi. Notons l’acquisition récente d’une lettre manuscrite de Déodat de Séverac à son ami J. Poueigh.

Parcourir le corpus en ligne

Bibliothèque municipale de Perpignan

La bibliothèque a créé dans son fonds local une section musicale des œuvres écrites et/ou enregistrées de Déodat de Séverac.

Elle conserve la partition et les parties séparées de Cant del Vallespir avec une réduction chant et piano de Louis Roque (chef de l’Harmonie du Vallespir) et une autre pour chant et piano de René Manyach (1902- 1982) d’après l’orchestration pour cobla d’Albert Manyach-Mattes.

Accès au catalogue

Lo CIRDOC / Béziers

Lo CIRDÒC, centre interrégional de développement de l’occitan) constitue depuis la fin des années 1970 un corpus Déodat de Séverac.

Accès aux catalogues

Catalogue Collectif de France (CCFr)

Le Catalogue collectif de France (CCFr) constitue l’outil de recherches bibliographiques et documentaires le plus riche du domaine français. Il permet de localiser plus de 30 millions de documents imprimés et multimédia par l’interrogation simultanée du Catalogue général de la BnF, du Système universitaire de documentation (SUDOC), de la Base patrimoine ainsi que des catalogues de grandes bibliothèques municipales (Dijon, Limoges, Lyon, etc) et des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris.

A découvrir, entre autres, plus de 250 partitions de Déodat de Séverac référencées dans ce catalogue collectif dont une partition manuscrite d’Héliogabale conservée à Aix-en-Provence (F.C. ms. 707 Patrimoine musical – Fonds de l’ancienne Maîtrise de Saint-Sauveur).

Accès au CCFr

Gallica

Bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France

Accès à Gallica | Déodat de Séverac sur Gallica

Rosalis

Bibliothèque numérique de la ville de Toulouse

Accès à Rosalis

Déodat de Séverac sur Rosalis

Memòria Digital de Catalunya

Catalogue collectif des collections numérisées liées à la Catalogne et au patrimoine : accès libre à des copies numériques de photographies, dessins, cartes, affiches, brochures, incunables. Au total, plus de 2 millions de documents liés à la Catalogne issus de 25 institutions différentes (universités, bibliothèques, fichiers spécialisés, etc.). Plus de 300 journaux catalans anciens numérisés sont également à découvrir à travers le portail Arxiu de Revistes Catalanes Antigues (ARCA).

Accès à MDC | Accès à ARCA

Application

Dans les pas de Déodat de Séverac

Le musée vous propose une application mobile gratuite.

Durée : 1 heure en déambulation dans le centre-ville de Céret

Dans les pas de l’artiste, découvrez les raisons de son installation, les œuvres qu’il compose, les amitiés qu’il tisse avec les musiciens catalans – mais aussi avec la population – et le rôle majeur qu’il joue dans l’arrivée des artistes peintres à Céret ; celle que l’on nommera bientôt « La Mecque du cubisme ».

Installez l’application GuidiGo puis téléchargez le parcours « Dans les pas de Déodat de Séverac ».

Laisser un commentaire

bde48e834fc30caa1324bcd561c6e751PPPPPPPPPPPPPPPPP