Fiche de l'événement recherché et archivé


Retour à la liste

 

SĂ©verac et les musiciens catalans

du samedi 02 avril 2016
au dimanche 03 avril 2016

à
MúSIC Musée des instruments Céret, dans les rues de Céret et au Mas de Nogarède

En 2014, à l'initiative de MúSIC Musée des instruments Céret, les premières Journées Déodat de Séverac ramenaient le compositeur au cœur du patrimoine cérétan et rappelaient en préambule le rôle capital de Séverac dans l'arrivée des peintres à Céret.

Pour mémoire, le baron Déodat de Séverac s'installe en Vallespir en 1910, y amène ses amis Manolo, Picasso, Burty-Haviland, lie de nombreuses amitiés, compose et meurt dans la cité en1921. Issu d'une famille d'artistes, il se consacre tôt à la musique et développe en parallèle des talents d’aquarelliste. Il nourrit une véritable passion pour le Roussillon, terre d'adoption de ses dernières années, savoure particulièrement les musiques populaires et tisse des liens musicaux marquants. Ses œuvres sont jouées en son temps par de grands musiciens catalans tels Blanche Selva, Ricardo Viñes . Aux cotés de Fauré, Debussy, Albéniz, il compte parmi les grands compositeurs de la jeune école impressionniste française.

Il tombera cependant dans l'oubli durant de trop nombreuses années.

Les Journées Déodat de Séverac souhaitent réparer cette injustice. Elles réunissent les plus grands spécialistes de la vie et de l’œuvre du musicien selon les thématiques retenues. Le premier opus réunissait Vincent Berthier de Lioncourt, Jean-Bernard Cahours d'Aspry, Yves Duchâteau  sur le propos : Déodat de Séverac, musicien du Languedoc et du Roussillon. Cette année Les musiciens catalans dans l’œuvre du compositeur seront au cœur des échanges. Guy Selva rejoint les conférenciers de la première édition pour situer sa parente, la musicienne Blanche Selva, dans le parcours de Déodat : leur rencontre à la Schola Cantorum, les attaches respectives avec la Catalogne, et la volonté de l'immense pianiste de donner le plus grand rayonnement aux pièces de son ami Séverac en les jouant et en les enregistrant.

La soprano Anne Rodier avait chanté quelques mélodies dont l'émouvante Poupée chérie. Quelques cérétanes fredonnent encore le doux refrain dédié à la petite Magali de Séverac, l'unique enfant du compositeur. Cette année, les Journées invitent à l'issue des conférences, François-Michel Rignol et Laurent Martin pour deux récitals à la découverte du style et de l'esthétique de Séverac. Blanche Selva, Vincent d'Indy, Frederic Monpou, Enrique Granados Isaac Albéniz sont au programme de ce nouvel hommage.

PROGRAMME : Yves Duchâteau propose le 2 avril au matin une conférence promenée. En itinérance dans les rues de la ville, pavoisée de photos sur bâches évoquant personnages et lieux de la vie cérétane de Déodat de Séverac, le conférencier nous conduit sur ses pas (samedi 10h, départ au rond-point de Banyoles, une heure et quart de parcours). Un pique-nique (possibilité de réserver son panier) permettra de discuter au terme de la promenade (12h, théâtre de verdure, musée des instruments, rue Pierre Rameil).
L'après-midi, à 14h30, c’est le Mas de Nogarède qui abritera la première communication de Guy Selva, Déodat de Séverac et Blanche Selva – Entre musique et amitié. Laurent Martin jouera des œuvres de Blanche Selva, Déodat de Séverac et Vincent d'Indy lors du récital de 15h30.
A 17h, François-Michel Rignol et Vincent Berthier de Lioncourt ouvriront une causerie avec Jean-Bernard Cahours d'Aspry sur Déodat de Séverac, Ricardo Viñes  et Isaac Albéniz. A l'issue, François-Michel Rignol explorera les affinités entre Séverac et les compositeurs catalans (Récital de 18h30).

Le dimanche, ce sont les pianistes qui sont conviés à une master class avec François-Michel Rignol.

Renseignements au 04 68 87 40 40 ou par mail contact@music-ceret.com.
Billetterie ouverte au musée MúSIC 14 rue Pierre Rameil à Céret dès le 14 mars