Joueur de aulos, VIème siècle av. J.C.


            MúSIC, Musée des instruments, Céret - Collections de hautbois, instruments du monde et patrimoines vivants.


Une philosophie amenée par les donateurs H. Stefan Herzka et Verena Nil : faire une « maison des musiciens » en plaçant les instruments au plus proche des hommes qui les jouent, de ceux qui les façonnent, de ceux qui les visiteront, ceux qui les joueront encore. L’objet dans sa vitrine ne sera qu’un prétexte à la découverte des contextes culturels et des univers musicaux dont ils sont issus.

Collectés dans leur berceau, les instruments doivent poursuivre dans cet espace muséographique l’itinéraire artistique et culturel de leurs sociétés d’origine se nourrissant de la terre et des hommes qui les accueillent.

L’objet, qu’il soit hautbois de l’Atlas, petit objet d’artisanat sorti d’un village d’Extrême Orient, coiffe de montagnes du Pakistan, bracelet au métal incertain martelé dans un village du Laos, statuette du joueur de aulos datée du VI° siècle av. JC, est là non pour montrer seulement sa beauté unique mais pour offrir une invitation au voyage, à l’itinérance, aux royaumes de l’imaginaire, à l’onirique et au merveilleux.

Ce merveilleux, éveillé par la relation de contes autour d’un voyage lui aussi unique, celui d’un couple qui va à la rencontre de l’autre, de celui qui vit ailleurs (peut-être pour se retrouver lui-même) doit être livré aux visiteurs au risque d’appauvrir sa découverte.

Paul Macé, directeur de MúSIC, Musée des instruments, Céret