AVENTURES DES COLLECTIONS

Sur la base d’une association locale, le Centre Internacional de Música Popular (CIMP) créé, en 1987 pour valoriser un patrimoine régional musical et chorégraphique notamment relatif aux cobles et à la sardane, s’est structuré et développé à partir de 2003 un espace départemental et transfrontalier. Dès lors, sa vocation s’élargit à la transmission aux générations futures des cultures et des hommes représentés par les fonds de collection, bien au-delà de l’espace catalan abordé dans la première époque de l’association.

Cette évolution majeure est due à un événement d’importance. Aux fonds initiaux du CIMP vient de s’ajouter une donation composée d’une collection d’environ 3000 instruments de musique appartenant à  des cultures de tradition orale : plus de 700 hautbois anchés, environ 600 clarinettes, anchées également, autant de flûtes « du monde ». De plus, ces fonds sont contextualisés  par des enregistrements sonores, des photographies, des livres, de petits objets d’artisanat et d’art, des tissus, des vêtements… autant d’éléments qui viennent conforter une aspiration dès lors davantage  anthropologique et ethnologique que strictement musicologique ou ethnomusicologique.

Lire plus…

Collection Herzka Nil – MúSIC

  1. Coiffe (Chine)
  2. Marionnette wayang golek (Indonésie Java)
  3. Hochet sonnailles Sekere (Brésil)
  4. Silhouette du théâtre d’ombre wayang klitik (Indonésie)
  5. Sahnai – hautbois (Rajasthan)
  6. Statuette bronze Ghanesh (Inde – sud)
  7. Flute à bec – flauta (Mexique)

CARTOGRAPHIE DES COLLECTIONS

Constituées de fonds multiples, les collections se composent aujourd’hui de 2600 objets et sont enrichies d’un fonds documentaire de plus de 5000 références et 12000 partitions.


Fonds du Centre Internacional de Música Popular

La collection préexistante trouve son origine dans la collaboration de la Fédération Sardaniste du Roussillon et de l’Institució Músical Popular d’Europa Mediterrània qui ont travaillé à la constitution d’une collection d’instruments ainsi que d’un fonds documentaire sur les musiques de l’Europe méditerranéenne (collectage, conservation, archivage, diffusion) avant de la confier au Centre internacional de música popular à sa création en 1987.

Au fil des années, instruments traditionnels catalans et instruments d’harmonies-fanfares ont été collectés. Des opportunités et rencontres ont permis l’acquisition d’instruments issus des traditions musicales méditerranéennes et de duplications d’instruments de musique ancienne. Sur l’ensemble du fonds, soulignons la présence de pièces du plus grand intérêt organologique et ethnomusicologique, des pièces historiques qui illustrent l’évolution de la facture instrumentale et de la musique en Europe : serpent d’Eglise « Baudouin » (18ème s.), serpent militaire « Forveille » (déb. 19ème s.), ophicléide « Martin » (19ème s.), saxophone baryton système Georges.
Explorer en ligne

Fonds Herzka Nil

Originaire d’une famille juive autrichienne, Heinz Stefan Herzka est né à Vienne en 1935. Sa famille fuit le nazisme et s’installe en Suisse. Il est pédopsychiatre, pédiatre et enseigne à l’université de Zurich. Verena Nil, originaire du canton de Berne en Suisse, est née à Aarau et thérapeute de mouvement. Au cours d’un voyage professionnel, Stefan découvre à Thessalonique (Grèce) le son du hautbois et se passionne pour cet instrument. Depuis plus de 40 ans, le couple n’a eu de cesse de voyager sur les grandes routes d’échange culturel mondial à la rencontre d’instruments, de musiciens et de facteurs. Le couple Herzka Nil a rassemblé de nombreux hautbois (entre autres instruments) existant encore dans les différentes traditions populaires : Asie Centrale, Inde, Chine, Indonésie, Vietnam, Egypte, Yémen, Zanzibar, Madagascar, Italie, Sicile, Mexique, Guatemala… L’abondant environnement documentaire (livres, disques, photographies) et divers objets (statues, tissus, bijoux, objets artisanaux, peintures) placent chaque instrument dans son contexte culturel et constituent un intérêt essentiel de la collection. Don fait à la ville de Céret, c’est en 2010 qu’a été signé l’acte de donation de cette importante collection.
Explorer en ligne

Centre dépositaire pour les patrimoines culturels immatériels du département des Pyrénées-Orientales

Fonds Manyach

A travers les archives de la famille Manyach, c’est la vie des joglars depuis le début du 20ème siècle que l’on découvre au fil des générations. Le fonds contient :

  • de nombreux articles d’Albert Manyach (1875-1962) sur la musique catalane parus entre 1921 et 1955 dans la presse locale ;
  • des compositions de René Manyach (1902-1982) qui a mis en musique de nombreux poèmes d’écrivains célèbres (Apollinaire, Verlaine, Prévert…) et roussillonnais (Edmond Brazès, Abdon Poggi…) ;
  • un tapuscrit d’Albert Manyach (fils de René) sur l’histoire de la famille et, à travers elle, celle des musiciens du Roussillon au cours du 20ème siècle.
    Explorer en ligne
Fonds Gendron

Ancien élève de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris où il fut massier à l’atelier de fresque de Ducos de la Haille, Jacques Gendron (1916-2008) installa son atelier à Céret après une carrière professionnelle qui le mena à l’autre bout du monde : Saïgon, Angkor, Laos (région de Luang Prabang), Indochine, Inde, Nouvelle Calédonie… Peintre, écrivain et passionné par les civilisations du Sud-Est asiatique, il rapporta de ses voyages de nombreux films et photos. A son décès, la mairie de Céret fut chargée par la famille de vider son atelier. Carnets de voyages, films et pellicules sont conservés au musée.

VIE DES COLLECTIONS

Acquisitions et dons

Les collections du musée s’enrichissent par voie de dons manuels. Ces derniers peuvent être de tout ordre (objets, documentation…) et sont essentiellement le fait de particuliers désireux de voir valoriser un patrimoine culturel et de conserver une partie de leur histoire familiale. L’acceptation des acquisitions est soumise à l’accord du Conseil scientifique et culturel du musée.

Vous souhaitez réaliser un don ? Contactez-nous !

Prêts et partenariats

Les quelques 2000 instruments et objets présents en réserve sont régulièrement sollicités par des lieux non-muséaux, bibliothèques et conservatoires. Ces prêts s’inscrivent dans la mission de diffusion des collections et contribuent au rayonnement du musée à l’échelle nationale.

Renseignements : Rozenn Poupon
documentation@music-ceret.com ou T +33 04 68 87 82 78

Space dedicated to the scientific research and to the discovery, the documentation center whose mission is the preservation, the saving, the valuation of instruments, objects, archives and documentary resources only welcomes visitors by appointments. 

Online research catalog / resources