3èmes Journées Déodat de Séverac

Yvette Guilbert (1865-1944)

■ ■ Avril 2018 – MúSIC Musée des instruments Céret

Yvette Guilbert (1865-1944) sera au centre de ces 3èmes journées Déodat de Séverac. D’elle, on connait évidemment la longue silhouette aux gants noirs immortalisée par Toulouse Lautrec. Cette représentation de la « star » Yvette Guilbert, diseuse et chanteuse consacrée par le cabaret parisien de la Belle Epoque, ne doit pas nous faire oublier l’immense artiste qui s’ouvre aux musiques tant populaires que savantes et se pose en pionnière dans la démarche qui consiste à placer l’art de la chanson en perspective de son histoire.

■ ■  PROGRAMME

CONFÉRENCES
Les femmes de Déodat à Céret (sa femme Henriette, sa fille Magali, les femmes et compagnes de ses amis artistes résidant à Céret à son époque) par Yves Duchâteau – Médiathèque, 10h30
L’univers féminin de Déodat (sa mère, ses soeurs, ses amies parisiennes) par Jean-Bernard Cahours d’Aspry – Mas de Nogarède, 15h

CONCERT
Motets et cantiques 
de Déodat de Séverac
Françoise Masset (mezzo-soprano) et Vincent Berthier de Lioncourt (orgue) – Église Saint-Pierre, 11h45

CONCERT RÉCITAL
Les chansons anciennes et populaires
harmonisées par Déodat de Séverac pour Yvette Guilbert
Françoise Masset (mezzo-soprano) Françoise Tillard (piano) – Mas de Nogarède, 16h30

Et ce qui m’avait surtout frappé, c’est que la musique que ces instruments interprétèrent était aussi belle, aussi intense que les vieilles mélopées catalanes chantées par les « braves vieux » coiffés de barratines que l’on rencontre encore du côté de Céret, de ce charmant Céret, pays aimé des Muses.
Déodat de Séverac, lettre à Jean Amade, Céret, avril 1912